bandelettes urinaires - dépistage Rénif

CALENDRIER DES DEPISTAGES

  • ADEF PONTOISE (95)

mardi 14 septembre 2021 (10h -16h)

  • ADEF SAINT-GRATIEN (95)

jeudi 23 septembre 2021 (10h -16h)

  • ATELIER SANTE VILLE Chatenay-Malabry (92)

octobre 2021 (date à définir)

  • CMS HENRI DRET à Villeneuve-saint-Georges (94)

jeudi 28 octobre 2021 (10h -16h)

  • ADEF VITRY SUR SEINE (94)

jeudi 4 novembre 2021 (10h -16h)

  • ADEF SEVRAN (93)

jeudi 18 novembre 2021 (10h -16h)

  • ADEF MONTREUIL (93)

mardi 30 novembre 2021 (10h-16h)

  • ADOMA PAPETERIE - CORBEIL (91)

22 février 2022 (10h-16h)

  • ADOMA - MONTGERON (91)

3 mars 2022 (10h-16h)

  • ADOMA LILAS - CORBEIL (91)

15 mars 2022 (10h-16h)

  • ADOMA DESCARTES - STE GENEVIEVE DES BOIS (91)

24 mars 2022 (10h-16h)

  • ADOMA RS ATLANTIS - MASSY

5 mai 2022 (10h-16h)

  • ADOMA VILLA BLAISE - EVRY (91)

17 mai 2022 (10h-16h)

  • ADOMA SOLJENITSYNE - EVRY (91)

31 mai 2022 (10h-16h)

  • ADOMA SAINTONGE - LES ULIS (91)

9 juin 2022 (10h-16h)

  • ADOMA DU PLESSIS - FLEURY MEROGIS (91)

21 juin 2022 (10h-16h)

  • ADOMA TARTERETS - CORBEIL (91)

30 juin 2022 (10h-16h)

  • ADOMA ELSA - EVRY (91)

7 juillet 2022 (10h-16h)

  • ADOMA CAPUCINES - CORBEIL (91)

1er juillet 2022 (10h-16h)

  • ADOMA ETAMPES (91)

13 septembre 2022 (10h-16h)

  • ADOMA FTM AMPERE - MASSY (91)

27 septembre 2022 (10h-16h)

  • ADOMA ATHIS MONS (91)

6 octobre 2022 (10h-16h)

  • ADOMA DOURDAN (91)

18 octobre 2022 (10h-16h)

  • ADOMA CHILLY (91)

25 octobre 2022 (10h-16h)

  • ADOMA CHARCOT - ARPAJON (91)

8 novembre 2022 (10h-16h)

Rénif et le dépistage de la maladie rénale

 

Dépistage : identification dans une population a priori en bonne santé, de sujets présentant soit une maladie inapparente, soit un risque d’une maladie donnée, en vue d’examens complémentaires ou de mesure de prévention (JMLast. A dictionnary of epidemiology. Oxford Press).

 

C’est un temps essentiel de la prévention de la maladie.

Depuis 2006, Rénif organise des actions  de dépistage seul ou en partenariat avec des associations (France Rein et Fondation du Rein).

 

La maladie rénale touche près de 3 millions de personnes en France. C’est une maladie silencieuse  trop souvent découverte tardivement : au stade de la dialyse ou de la greffe.

 

Des facteurs de risques existent et doivent être connus de tous :

  • surpoids, obésité

  • sédentarité

  • alimentation riche :

  • en sucre (diabète),

  • en graisse,

  • en sel (HTA),

  • en alcool, etc.

 

Les consultations avec le médecin généraliste et/ou le médecin traitant permettront d’engager des actions de prévention. 

 

En prenant en charge et en organisant des actions de «sensibilisation et dépistage», Rénif va au-devant de la population en menant des actions en partenariat avec :

  • La Semaine du Rein,

  • La Journée Mondiale du Rein,

  • Les forums santé organisés par les ateliers santé ville (ASV),

  • Les associations gestionnaires de foyers de travailleurs migrants (ADEF, Adoma, Coallia, Migration Santé…).

 

NOTRE METHODE

L’équipe Rénif est composée d’une secrétaire, d’une infirmière, d’un médecin généraliste (durant la Semaine du Rein pour les dépistages ayant lieu dans des structures hospitalières ou centres de dialyse, le médecin généraliste est remplacé par un néphrologue). L’équipe peut être renforcée d’une diététicienne.

Elle est gratuite pour la structure accueillante.

Les données sont recueillies sur un feuillet tripliqué :

  • Le poids et la taille, permettant le calcul de l’indice de masse corporel (IMC), sont notés avec précision,

  • L’analyse de la bandelette urinaire (BU) est faite électroniquement,

  • La tension artérielle est prise en position assise à l’aide d’un appareil électronique, selon les recommandations HAS (haute autorité de santé).

L’entretien confidentiel avec le médecin lui permet d’apprécier la qualité des conseils à prodiguer, des mesures hygiéno-diététiques à prendre et parfois l’indication à consulter le médecin traitant ou un néphrologue.

 

NOS OBJECTIFS ET NOS PROJETS

  • Développer ce qui a été fait,

  • Etendre les actions là où cela est nécessaire,

  • Parfaire le suivi de l’action et impliquer les médecins proches des sites concernés,

  • Développer les actions auprès des jeunes, dont on sait que l’état de santé est insuffisamment pris en charge,

  • Développer les actions dans les foyers de jeunes travailleurs.