affiche SNR 2022.jpg
Journée Mondiale du Rein
affiche pharmaciens SNR 2022.jpg
SEMAINE DU REIN 2019
analyse des données
SEMAINE DU REIN 2018
analyse des données
SEMAINE DU REIN 2017
analyse des données

SEMAINE NATIONALE DU REIN
du 5 au 12 mars 2022
"Accroitre les connaissances pour améliorer les soins"

SENSIBILISATION AU DEPISTAGE DES MALADIES RENALES

 

A l’occasion de la semaine du Rein 2022, une campagne de sensibilisation sur le dépistage de la maladie rénale chronique (MRC) est lancée conjointement par Rénif et l’association de patient France Rein Ile-de-France, en partenariat avec l’ordre des pharmaciens, la Fondation du Rein et l’Académie Nationale de Pharmacie.

Touchant environ une personne sur dix en France, longtemps silencieuse et asymptomatique, la maladie rénale chronique évolue progressivement et est souvent diagnostiquée à un stade avancé alors qu’une prise en charge précoce aurait pu ralentir voire stopper l’évolution. Les médecins, les pharmaciens d’officine et les pharmaciens biologistes sont des acteurs de santé de proximité importants et crédibles pour sensibiliser sur le dépistage précoce des MRC, enjeux majeur de santé publique.

Le dépistage des maladies rénales repose principalement sur une bandelette urinaire couplée à une mesure de la pression artérielle. Ceci peut être complété par une prise de sang.

Si vous avez autour de vous des personnes ayant des facteurs de risque (notamment antécédents familiaux de MRC, hypertension artérielle ou diabète) nous vous invitons à leur en parler.

L’équipe Rénif

SFNDT-webinar-e1603974272245.png

Les WEBINAIRES de la SFNDT "SPECIAL SEMAINE DU REIN"

INSCRIVEZ-VOUS DES MAINTENANT ! 

mardi 8 mars & mercredi 9 mars 2022 de 17h00 à 18h30

 

La SFNDT (Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation) se met en quatre pour la semaine du rein.

En effet, nous vous proposons 2 wébinaires, ainsi qu’une émission TV visible sur les chaines locales de la TNT : "Vivre pleinement avec une maladie rénale chronique".

Aujourd’hui, le parcours MRC fait figure de banc d’essai pour la modernisation de la prise en charge des maladies chroniques. C’est un véritable creuset des nouvelles organisations pour la santé.

Outre l’important travail de représentation auprès de la Commission Européenne qu’effectue le Professeur Vanholder, vous seront présentés les différents métiers, les riches interactions avec les patients.

n°26. LE PARCOURS MRC, LE METIER DE NEPHROLOGUE, LE SOIN AUX SOIGNANTS

Mardi 8 mars 2022 à 17h00

 

PROGRAMME

Modération : Maryvonne HOURMANT (Nantes) & Luc FRIMAT (Nancy)

 

17h00 - Plaidoyer pour que la MRC soit intégrée dans les priorités de Santé par l’Union Européenne - Pr Raymond VANHOLDER, EKHA (European Kidney Health Alliance, Bruxelles)

 

17h30 - Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le métier de néphrologue sans jamais oser le demander - Drs Aldjia HOCINE, Sébastien RUBIN (Club des jeunes néphrologues) avec Mme Béatrice M’BARK, patiente

 

18h00 - Après la pandémie, quelles préventions et initiatives pour limiter la souffrance des soignants en néphrologie ? - Dr Catherine CORNIBERT, SPS (Association Soins aux Professionnels de la Santé)

n°27. LA LOI DITE KOUCHNER A 20 ANS

Mercredi 9 mars 2022 à 17h00

Du paternalisme médical de la fin du XXème siècle, nous sommes passés à l’autonomie de la personne depuis le début des années 2000. De profondes modifications dans la relation soignant/soigné sont survenues ces vingt dernières années.

Ce mouvement autonomique s’accentue plus encore, comme on peut le constater avec les nouvelles lois, chartes et recommandations qui nous guident et nous gouvernent.

Les interactions avec les associations de malades ont pris une place importante et une démocratie en santé est en voie d’installation. La personne malade désire désormais agir en fonction de l’information qu’elle a reçu. Elle est devenue le point de départ de la démarche.

Nous verrons également comment appliquer la loi du 4 mars 2002 dans les situations complexes où surviennent des contradictions entre le devoir thérapeutique du médecin et le désir de la personne - refus de soin partiel, refus de soin avec mise en danger vital.

Nous évaluerons le chemin parcouru depuis 20 ans.

Enfin nous montrerons que nous sommes aussi passés d’une revendication des droits à une reconnaissance réciproque.

Michel Coulomb et Bruno Dallaporta porteront les voix des patients et des médecins.

 

PROGRAMME

Modération : Mélodie CUNY-MERLE (Fondation Charles Mion, Aider-santé (Grabels)

1. La démocratie en santé, ses évolutions, ses difficultés depuis 20 ans - Michel COULOMB (France Rein)

2. Du paternalisme médical à l'autonomie des personnes malades - Bruno DALLAPORTA (Paris)

3. Le point de vue de la SFNDT, débat - Luc FRIMAT (Nancy)