Réseau de santé en néphrologie Ile-de-FranceRéseau de santé en néphrologie Ile-de-FranceRéseau de Néphrologie d'Ile de France  
 

Le Réseau RENIF

Espace patients

Echos de la recherche

Centres de consultation

Dialyse et transplantation

Espace professionnels de santé

Recommandations

Associations partenaires

L'agenda du réseau de santé Nephronest
Agenda
Accéder à l'espace des professionnels de santé
Espace Pros
Calculez en ligne le COCKROFT, le MDRD et l'IMC de vos patients
Calculette
Rechercher sur le site NephronEst
Chercher
Rechercher sur le site NephronEst
Hyponatrémie
 

 

Sites de santé de confiance certifiés HONcode:


Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les
principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

 

RENIF   > Echos de la recherche

 

Épidémiologie de la maladie rénale chronique en république démocratique du Congo.

 

 

Epidémiologie de la maladie rénale chronique en république démocratique du Congo.

 

La maladie rénale chronique (MRC) est un problème mondial de santé publique mais sa prévalence reste assez mal connue. Outre le recensement des personnes atteintes se posait jusqu’en 2002 un problème de consensus sur la définition de la MRC.

On estime que la prévalence serait 50 fois celle de l’IRT (Insuffisance Rénale Chronique Terminale). Même si l’IRCT est mieux documentée son estimation, en France, varie de 45000 à 70000 personnes : entre 2 et 3.5 millions de personnes seraient atteintes de MRC.

Les auteurs de cette étude ont montré une prévalence de la MRC de 12.4% dans la capitale de la RDC, Kinshasa. Ce chiffre est comparable à la prévalence au Etats-Unis et en Europe.

Comme en Europe et aux USA la MRC est plus fréquemment rencontrée chez le diabétique hypertendu (45.2%), l’hypertendu sans diabète (26.2%,), et le sujet obèse (15.8%).

Par contre  la MRC est également fréquente chez les personnes infectés par le HIV (12.2%) et d’assez nombreux  sujets présentent  une protéinurie due à une glomérulonéphrite chronique associée vraisemblablement à des infections chroniques : HIV, Hépatites B et C, malaria, schistosomiase, filariose.

Un autre point important de cette étude est l’âge des patients atteints de MRC : 54 ans pour les obèses, 57 ans pour les diabétiques, 63 ans pour les hypertendus et 44 ans pour les personnes infectés par le HIV.

Ceci est du au nombre important de patients non traités, mais aussi au nombre de patients traités dont les objectifs thérapeutiques ne sont pas atteints.

Les patients qui arrivent en Insuffisance Rénale Terminale (IRT) sont relativement jeunes (45 +/- 15ans). Malheureusement le coût inaccessible du traitement  signifie absence de traitement et donc la mort pour 90% des patients.

Les auteurs plaident pour un renforcement de la détection et de la prévention.

 

Epidémiologie de la maladie rénale chronique en République démocratique du Congo : une revue synthétique des études de Kinshasa, la capitale.

Ernest K. Sumaili zt coll ; Néphrologie et thérapeutique 6 (2010) 232-239.

 

Epidémiologie de la maladie rénale chronique en République démocratique du Congo, thèse de doctorat en science médicale, université de Liège.

 

Résumé PL 23/08/2010